QUELQUES DÉTAILS SUR L’ENTRETIEN LIBRE

Tout comme l’entretien semi-directif, l’entretien libre a pour objectif de faire une analyse qualitative dans un contexte donné. Lors d’une entrevue non-directive, différents thèmes sont abordés au lieu de questions. Ceux-ci sont généralement à l’initiative du chercheur et n’ont pas été préparés. Bien évidemment, il y a un thème principal. La personne à l’origine de l’entretien a alors pour rôle de stimuler la conversation. Les personnes enquêtées sont libres de s’exprimer comme ils le souhaitent dans la mesure où leurs avis intéressent. On distingue deux principaux types d’entretien non-directif, qui sont les entrevues cliniques et les entrevues en profondeur :

ENTRETIEN CLINIQUE

peu de questions ou sujet de discussion défini par la personne interviewée

ENTRETIEN EN PROFONDEUR

suggestion de thème, enquête dirigée de manière limitée et subtile ou entrevue conduite de manière libre.

LA RETRANSCRIPTION D’UN ENTRETIEN LIBRE

Tout comme pour les autres types d’entretien, la retranscription entretien libre se fera intégralement dans la mesure où l’objectif est d’avoir par écrit l’opinion des personnes interviewées. Cette opération se présente comme la première étape. En effet, la qualité ne sera pas au rendez-vous si certaines choses restent telles qu’elles le sont. C’est-à-dire, le texte obtenu après la retranscription in extenso sera épuré. Plusieurs opérations seront effectuées par le transcripteur, telles que la correction syntaxique (changer le style oral en style écrit), l’amélioration du niveau de langage suivant des lecteurs spécifiques et le changement des mots considérés comme trop verbaux. La difficulté dans la retranscription entretien libre est qu’il est nécessaire de garder le plus fidèlement possible les idées véhiculées afin de ne pas altérer l’identité des personnes interviewées.

Demande rappel