La retranscription audio est un métier de plus en plus demandé dans plusieurs domaines d’activités surtout professionnelles. Le type de transcription demandé varie également en fonction du secteur concerné. Le secteur médical est entre autres un domaine professionnel qui demande le plus souvent l’intervention d’un transcripteur audio. Les cabinets et professionnels de la santé y recourent pour gagner du temps et également pour faciliter leur travail au quotidien. En effet, dans le cadre de leur intervention, ces acteurs dans le monde médical doivent faire des rapports d’expertises, des dictées, des recherches, des conférences, des cas de patients, etc. qu’ils enregistrent. Afin de mieux exploiter les données des recherches, ils doivent avoir dans leur base de données, des documents écrits qu’ils pourront facilement traiter, étudier, modifier, partager ou télécharger.

Ensuite, le domaine juridique est également un prospect sûr pour la retranscription audio. Le plus souvent, les professionnels du droit comme les avocats, les juges et huissiers, font appel aux transcripteurs audio pour la transformation des procès, des enregistrements téléphoniques, des courriers ou des auditions, en textes écrits. Dans ce secteur d’activité, le transcripteur juridique professionnel est souvent amené à faire une transcription intégrale de la bande-son.

Par ailleurs, la retranscription audio est également un travail bien connu des cabinets d’études qualitatives. Pour rappel, ce type de cabinet a pour raison d’être, l’analyse de comportement d’un groupe ciblé. Ainsi, les entretiens et les discussions sont les principales méthodes qu’ils utilisent pour avoir des pistes et fonder leurs analyses. La retranscription audio facilite alors leur travail.

D’autres domaines professionnels comme le journalisme nécessitent par ailleurs, les services d’un transcripteur audio. Comme nous le savons, les journalistes descendent sur terrain pour être à l’affût des événements et des actualités. Les interviews et les conférences de presse font partie de leur quotidien où ils enregistrent tout avant de faire un recoupement des données qu’ils ont obtenu. La retranscription audio aide justement les journalistes à avoir le fichier texte qu’ils pourront facilement exploiter afin d’en publier le contenu sur leur site ou autres plateformes.

Enfin, les collectivités territoriales, les acteurs dans la création vidéo sur internet et les chercheurs sont aussi des clients potentiels de la retranscription audio.

QUEL TYPE DE RETRANSCRIPTION ?

La première étape pour réussir une mission de retranscription audio est alors de définir le type de prestation souhaitée par le client.

S’agit-il d’une  retranscription intégrale  où la personne en charge de la mission doit retranscrire la bande mot par mot en n’apportant aucun changement aux fautes de syntaxe ou erreurs en tout genre ?

S’agit-il d’une retranscription intégrale épurée ? Dans ce cas de figure, la mission est de retravailler le discours de manière à modifier les erreurs et les fautes de français.

S’agit-il d’une retranscription synthétisée qui ne retranscrit que l’essentiel du discours ?

UTILISER DU MATÉRIEL ADAPTÉ

Il est très important de bien s’équiper pour une retranscription de qualité et respectant la demande du client. Bien choisir son matériel c’est aussi faciliter le travail. Pour être efficace, le transcripteur devra utiliser un casque audio de préférence fermé pour une parfaite isolation  des parasites et voix extérieurs. Ensuite, il faudra bien choisir le clavier.  Désormais, le marché de la retranscription audio propose des claviers dédiés à cette profession offrant par exemple une saisie à la vitesse de la parole en écriture phonétique ou syllabique. Il faudra un clavier solide et confortable.

Enfin, différents logiciels sont également indispensables en ne citant que le logiciel et le micro de reconnaissance vocale et bien évidemment le logiciel de transcription audio. Ce dernier permet de  stopper  et de lancer l’enregistrement. Enfin, il est également très important de s’équiper d’un logiciel de correction grammaticale.

Demande rappel